Partagez sur votre page Facebook

rue Fabre

Date de création
4 avril 1899
Données du Répertoire
Édouard-Charles Fabre (1827-1896), fils d’Édouard-Raymond Fabre, maire de Montréal de 1849 à 1851, évêque-coadjuteur (1873), remplace Mgr Bourget lorsque celui-ci, malade, démissionne le 16 mai 1876. Poursuivant sa tâche, il veille à l’établissement de l’Université Laval à Montréal, en 1878, puis, après le ralentissement causé par la crise économique de 1879-1884, il relance les travaux de construction de la cathédrale, qu’il inaugure en 1894. Sous son épiscopat, le diocèse de Montréal est élevé au rang d’archidiocèse (1886).
Anciennement
rue Saint-Ignace,
rue de Maisonneuve,
rue Sydenham,
Source : “Les rues de Montréal”- Répertoire historique – Méridien, édit. 1995.

 

Description sommaire de la voie

La rue Fabre
La rue Fabre
Dans sa portion du Plateau la rue Fabre est une rue résidentielle à la circulation apaisée. Elle démarre depuis la Rue Rachel à sens unique de direction Sud-Nord jusqu’à l’avenue Saint-Joseph. Puis à sens unique de direction inverse de l’avenue Saint-Grégroire jusq’au boulevard Saint-Joseph.

 
Notes complémentaires

Le premier archevêque de Montréal
Édouard-Raymond Fabre a été le premier archevêque de Montréal

Une scène inusitée pour les belles-soeurs
À la Saint-Jean de 2004, le comité festif ARPP organisait une fêtes des plus joyeuses dans la ruelle Fabre/Garnier.
Pour en savoir plus,cliquez sur ce lien
Article du bulletin de Huguette Loubert (Hiver 2013)

Dernière mise à jour : 2022-10-9


Commentaire

rue Fabre — Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>