Partagez sur votre page Facebook

rue Messier

Date de création
Pas déterminée
Données du Répertoire
Ce nom rappelle Christophe Messier, maire de l’ancien village de Lorimer de 1899 à 1909, annexé à Montréal le 29 mai 1909, sous le nom de quartier de Lorimier. M. Messier fut le premier échevin, élu pour un terme, de ce nouveau quartier où une partie de cette voie est située.
Date de création
13 août 1901
Anciennement
Pas d’information
Source : “Les rues de Montréal”- Répertoire historique – Méridien, édit. 1995.
Description sommaire de la voie

La rue Messier

La rue Messier
Cette rue d’orientation Sud-Nord dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, longue de 1500 m environ, débute au sud à la rue de Rouen, et monte, à sens unique, jusqu’à l’avenue du Mont-Royal. Un peu à l’ouest, elle continue, dans les deux sens, et aboutit à l’avenue Laurier.

 

Notes complémentaires
Le 9 janvier 1899, Christophe Messier, un marchand de la rue Notre-Dame à Montréal et résidant sur l’avenue De Lorimier dans notre municipalité est élu conseiller en remplacement de Jean-Baptiste Napoléon Chabot. À la réunion suivante du Conseil municipal, Messier est choisi par ses collègues pour être maire de la municipalité, charge qu’il accepte. Il demeure à la tête du Conseil municipal de De Lorimier jusqu’à l’annexion du village à Montréal, en mai 1909. Son élection marque le début d’une phase de transition…Dans les semaines suivant son élection, Messier s’attaque au problème des abattoirs et met fin aux poursuites judiciaires. Une partie des difficultés du Conseil est ainsi éliminée.
Recherches : Amélie-Roy Bergeron (2019)
La rue Messier vue par les peintres

Les belles sœurs en 2004
Les belles sœurs en 2004
“Les belles soeurs” c’est un petit resto de quartier chaleureux avec un menu varié et réconfortant. Grillades, sandwichs, crevettes papillons, burgers, déjeuners savoureux …
La peinture est de Suzanne Bourque.

Suzanne Bourque, artiste peintre née sur le Plateau, rue Saint-André, a étudié la peinture et le design à l’École des beaux-arts de Montréal.
Elle a exposé dans des galeries et des salons privés. Elle a aussi animé des ateliers de dessin et de modèle vivant.
Ses tableaux représentent des paysages urbains, des natures mortes et des scènes de la Gaspésie.
Retrouvez six de ses tableaux, concernant le Plateau, dispersés dans notre site dans la rubrique “Les rues”: Berri, De Bullion, Demers, Laurier, Marie-Anne, Napoléon, Papineau, Rachel.
Recherches : Claude Gagnon (2015)

Dernière mise à jour : 2021-8-21


Commentaire

rue Messier — Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>